Les bienfaits de la vaccination pour les animaux de la ferme

La vaccination, l'investissement dans la santé de vos animaux !

La vaccination est avant tout une protection pour le troupeau. Bien qu'elle puisse représenter un coût important pour les éleveurs, il n’en n’est néanmoins pas important pour assurer une bonne immunité du troupeau et ne pas générer de pertes économiques. Comme pour les humains, la vaccination permet de lutter contre plusieurs maux (diverses maladies, baisse de performance, infertilité, mortalité accrue des veaux...). 

Le saviez-vous ? 85 % des élevages de plus de 100 vaches vaccinent systématiquement leur troupeau pour assurer un bon état sanitaire. 


Pourquoi vacciner son troupeau ? 
 

  • Un investissement global. La sécurité d’avoir un troupeau en bonne santé : la vaccination préventive de groupe permet de limiter l’apparition de maladies au sein du troupeau, elle est souvent moins coûteuse que des soins individuels 

  • Une efficacité prouvée. Le vaccin permet de protéger dans la grande majorité des cas, l’ensemble de votre bétail. Les animaux auront moins de risques de contracter une maladie dangereuse. Cela permet de réduire la gravité des maladies et notamment l’apparition de signes cliniques.  

  • Une protection pérenne. La vaccination offre à vos animaux une immunité dans le temps. Elle permet de limiter la propagation des maladies à l’ensemble du troupeau. C’est pour cela qu’il faut être rigoureux dans la vaccination de groupe et ne pas oublier les rappels des vaccins pour assurer unimmunité collective.  

  • Le vaccin : une substitution aux antibiotiques. L’utilisation de vaccins préventifs permet de limiter le recours aux antibiotiques.  




Il est nécessaire que la vaccination soit 
préventive et collective. Elle permet de prévenir la plupart des maladies dans le troupeau.  

Pour être efficace, la vaccination de vos vaches doit être accompagnée d’une alimentation équilibrée et du respect des règles sanitaires. Un contrôle régulier de l’état de votre troupeau permet de prévenir les risques de maladies.  


Le lien entre la stratégie de vaccination et la taille des troupeaux est évident : 80 % des élevages de plus de 100 vaches vaccinent systématiquement afin d’assurer un bon état sanitaire du troupeau, sans le coût et le temps que prennent les autres approches préventives. 
 


Dans les troupeaux plus petits, les stratégies de vaccination sont moins homogènes : 1 éleveur sur 2 ne vaccine pas, préférant d’autres stratégies préventives plus facilement permises par la taille de troupeau.
 

L'importance de la vaccination lors du vêlage

Il existe un lien fort entre la vaccination et la période de vêlage. En effet, on constate que 2 éleveurs sur 3 ne veulent pas prendre de risques avec leurs veaux surtout lorsqu’ils sont dans les bâtiments (vêlages groupés d’automne et d’hiver) et préfèrent les protéger en adoptant une stratégie de vaccination systématique avant les vêlages. Dans un autre article, nous vous évoquions l'importance de l’administration du colostrum (lien de l’article), en effet, la vaccination se transfère également lors de la prise du colostrum chez le nouveau-né. Les anticorps de la mère sont alors transmis au veau permet de diminuer le risque de maladies.  


Chacun doit choisir ses vaccins selon sa situation, à la suite d’une analyse de risque avec son médecin vétérinaire. Un programme de vaccination adapté contribuera à diminuer le nombre d’animaux susceptibles de contracter des maladies ; il va augmenter le niveau d’immunité totale du troupeau et surtout fournir, avec le temps, une protection importante contre un ennemi subtil de la production bovine contemporaine, la présence de sujets immunotolérants.
 



Quelles seringues à choisir?

Le choix d’une seringue (manuelle, automatique, ou type revolver) dépend du produit à injecter, du volume, de la répétition du geste (série) ou encore de l’urgence de l’injection. 
Le choix de l’aiguille dépend du type d’injection (sous cutanée, intra musculaire, intra veineuse) et de la viscosité du produit.  

Injection sous-cutanée : sous la peau pour diffusion lente du fait de la faible irrigation sanguine.  

Injection intramusculaire : dans le muscle (cuisse ou encolure) pour une diffusion rapide grâce à la forte irrigation sanguine. 

Injection intraveineuse : dans la jugulaire, pour une action immédiate. Cependant, il faut être très attentif aux chocs. Nous ne conseillons pas cette méthode que dans les cas graves.  

Il existe des modèles manuels qui doivent être rechargés à chaque utilisationIls sont adaptés pour réaliser de petites séries de vaccination mais ils ne conviennent pas sur des grandes stratégies de vaccination. Retrouvez produits de la marque Demaplast sur notre site.  

L’autre type de seringues est le revolver semi-automatique. Il est utilisé principalement pour la vaccination des porcs. Sa poignée ergonomique permet d’effectuer un dosage précis. Cette seringue ne convient pas pour de petites séries. Vous pouvez retrouver les modèles de seringues semi-automatiques chez Demaplast. 

Le dernier type de seringue est automatique. Il existe une large gamme avec tube plongeur ou porte flacon. Le dosage peut être fixe ou variable. Ce traitement convient pour les volaillesles bovins et ovins mais aussi les porcins. Nous vous conseillons une seringue automatique avec porte flacon Socorex, pour faciliter la vaccination de votre troupeau. D'ailleurs SOCOREX vient de lancer un nouveau modèle ULTRA, idéal pour les micro-volumes. 


Demandez conseil à votre vétérinaire pour mettre en place votre stratégie de vaccination.
  


Vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à vous rendre dans notre onglet spécialisé dans "Bovins" pour y découvrir tous nos produits. Vous avez encore des interrogations sur quel type de produit choisir ?  Vous pouvez nous écrire à l’adresse suivante : ventes@coffia.com ou nous appeler directement au 09 69 36 06 00.

Nos recommandations produits
Ces articles peuvent vous intéresser