Les bienfaits des EPI dans l'agriculture

Comment se protéger lors de l’utilisation de produits phytosanitaires dans vos fermes

Si tous les produits chimiques ne sont pas nocifs ou toxiques, nombre d’entre eux peuvent s’avérer très dangereux. La prudence est donc de mise lors de la manipulation, de l’utilisation, du mélange ou du stockage de ces produits. Les produits chimiques toxiques représentent un danger pour la santé des ouvriers dans le monde agricole.

Les produits phytosanitaires deviennent de plus en plus réglementés par le ministère de l’agriculture, il est donc essentiel pour les agriculteurs et éleveurs utilisant ce type de produits de se protéger et d’opter pour des EPI adaptés.


À quoi servent concrètement les EPI dans la prévention des risques phytosanitaires.

Les matières dangereuses se présentent sous quatre formes : gaz/vapeurs, liquides, poussières ou solides. La forme détermine le mode de contamination du corps et, par conséquent, l’étendue des dégâts qui peuvent être entraînés. Vos employés doivent être protégés contre les déversements, les fuites ou l’inhalation de produits dangereux. Il est essentiel d’utiliser les équipements de protection appropriés et de vous assurer de leur entretien correct. Les bottes, notamment les modèles résistants aux produits chimiques, forment une composante essentielle de la tenue de sécurité.

Les EPI (Équipements de Protection Individuelle) sont destinés à protéger une personne contre un risque, dans ce cas précis, le risque chimique. Leur utilisation ne doit être envisagée qu’après mise en œuvre des autres mesures d’élimination ou de réduction des risques.


L’évolution des EPI dans le milieu professionnel 

Les équipements de protection individuelle dédiés aux travaux phytosanitaires se sont bien développés ces dernières années avec l’arrivé de matériaux plus légers, confortables, réutilisables et surtout sécurisant. Ils permettent désormais de lever les principaux freins comme le rapport qualité/prix. Ces innovations récentes contribuent à encourager et faciliter l’évolution des pratiques dans les milieux professionnels et ainsi réduire les risques de santé au travail.


Quels sont les prérequis des EPI pour protéger votre santé ?

  • Optez pour des EPI exclusivement dédiés aux chantiers phytosanitaires
  • Portez ces EPI avant chaque utilisation, pendant et jusqu’à la fin du nettoyage du matériel
  • Le choix des EPI doit être adapté à la situation de travail et aux conditions spécifiques figurant sur l’étiquette de chaque produit phytosanitaire.


Quelles sont les exigences des bottes résistantes aux produits chimiques ?

Les bottes adaptées aux situations où des produits chimiques sont dites résistantes aux produits chimiques. Elles doivent répondre à un certain nombre de conditions. En général, les bottes de sécurité doivent être étanches, présenter une bonne résistance à l’abrasion et être dotées d’embouts métalliques pour protéger les orteils. En matière de protection chimique, elles doivent résister à la pénétration de substances toxiques : ces dernières ne doivent pas s’infiltrer dans les bottes.


Quelles sont les normes qui s’appliquent aux bottes résistantes aux produits chimiques ?

Pour vous assurer que vos bottes vous protègent bien contre les substances avec lesquelles vous travaillez, vérifiez la certification fournie. Diverses normes européennes s’appliquent dans ce domaine.

  • PARTIE I EN 13832-1:2006 : Terminologie et méthodes d’essai
  • PARTIE II EN 13832-2:2006 : Exigences pour les chaussures résistant aux produits chimiques dans des conditions de laboratoire fondée sur la dégradation, cette certification est accordée si les résultats sont conformes pour deux produits chimiques au moins.
  • PARTIE III EN 13832-3:2006 : Exigences pour les chaussures hautement résistantes aux produits chimiques dans des conditions de laboratoire Outre la dégradation, les temps de pénétration sont également mesurés. La certification est accordée si les résultats pour la dégradation et la pénétration sont conformes pour trois produits chimiques au moins.

Les bottes spécialement conçues pour les risques phytosanitaires ne sont donc pas à négliger.

Elles offrent une protection et une résistance certifiées contre les substances chimiques utilisées dans le cadre professionnel, en répondant à la norme de sécurité en Europe : EN 13832-3:2006 (J-K-O-P-Q-R + L AT 50%), EN ISO 20345:2011 S5 AN SRA.

*La norme EN 13832-3:2018 définit les exigences pour les chaussures tout caoutchouc et tout polymère conçues pour fournir un niveau de résistance élevé aux produits chimiques spécifiques. Ces chaussures résistent à la dégradation (par au moins 3 produits chimiques figurant dans la liste fournie dans le cadre de la présente norme), ainsi qu’à la pénétration (c’est-à-dire qu’elles fournissent une résistance de Niveau 1, au moins, contre 3 des produits chimiques énumérés à la présente norme). La Partie 3 de la norme EN 13832 décrit les situations dans lesquelles il est recommandé à la personne portant l’équipement de choisir des chaussures à haute résistance (par exemple lors du travail avec des produits chimiques particulièrement agressifs). Ladite norme exige également que des tests portant sur la résistance des chaussures à la perméation chimique et à la dégradation chimique soient réalisés et comprend 5 niveaux de performance : Niveau 1 - 121 à 240 minutes ; Niveau 2 - 241 à 480 minutes ; Niveau 3 - 481 à 1 440 minutes ; Niveau 4 - 1 441 à 1 920 minutes ; Niveau 5 - >1 921 minutes.

Entièrement conçues en PVC, renforcées de nitrile et polymère, les bottes Acifort HAZGUARD S5 de DUNLOP disposent d’une semelle en acier résistante à la pénétration et d’une coque de protection au niveau des orteils en acier totalement sécurisées pour offrir une pleine sécurité dans les milieux à risque. Composée de double polyester non absorbante pour un nettoyage et un séchage rapide.

Ces bottes de sécurité offrent une protection optimale contre tous risques phytosanitaires

Ces bottes de sécurité conformes à la norme EN ISO 20345:2011 S5 SRA AN, garantissent un niveau de protection élevé :

  • protection contre les impacts de 200 J et protection contre la compression de 15 kN ;
  • résistance à la pénétration de la semelle allant jusqu’à 1 100 N ;
  • semelle résistante aux hydrocarbures ;
  • résistance à l’abrasion ;
  • chaussures antistatiques ;
  • absorption d’énergie (d’au moins 20 J) au niveau du talon ;
  • protection des chevilles ;
  • protection contre les glissades sur un sol en céramique recouvert d’eau et de produits de nettoyage ;
  • talon fermé ;
  • semelle extérieure crantée.


Pour une meilleure durabilité des bottes phytosanitaires, optez pour un entretien régulier

Les bottes S5 phytosanitaires nécessitent en entretien régulier et une attention constante avant et après chaque utilisation pour ne pas risques de se blesser lors de leur utilisation. Il est recommandé de vous assurer de l’absence d’abrasion, de coupures, de déchirures, de perforation, de fissures, de décoloration, de décollements, et de fonte lors de chaque inspection.

Les bottes non usées doivent être soumises à un contrôle périodique pour s’assurer de l’absence de tout état anormal : décoloration excessive, détérioration de l’étiquette, fissures, coque acier ou semelle intercalaire en acier absente dans le cadre de la résistance à la perforation de la semelle.

Soyez conscient des défauts physiques, comme les fissures et les coupures qui peuvent favoriser la pénétration de produits chimiques dangereux. Les bottes usées doivent être identifiées comme tel et enregistrées selon le type d’exposition chimique.

Il est important de veiller à ne pas plier la botte, car cela pourrait créer des plis et donner lieu à une fissuration prématurée. Les bottes ne doivent pas être altérées ou endommagées lors du processus de marquage. Tous les produits endommagés (coupés, percés, etc.) doivent être jetés et non pas utilisés.

Cessez de porter des bottes dans des situations comportant des produits chimiques dangereux lorsque le délai de protection de perméabilité pour une substance chimique particulière a été dépassé. Consignez les durées d’exposition aux substances chimiques afin de suivre les durées d’exposition cumulées pour diverses utilisations. Veuillez éviter de vous enfoncer trop profondément dans les produits chimiques lorsque vous portez des bottes, car les substances chimiques pourraient être projetées dans la botte.



Vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à vous rendre dans notre onglet spécialisé dans "Protection de l'éleveur" pour y découvrir tous nos produits. Vous avez encore des interrogations sur quel type de produit choisir ?  Vous pouvez nous écrire à l’adresse suivante : ventes@coffia.com ou nous appeler directement au +33 3 69 50 84 27.

Nos recommandations produits
Ces articles peuvent vous intéresser