Tout savoir sur la conservation du foin

TOUT SAVOIR SUR LA CONSERVATION DU FOIN !

 

Le foin est l’alimentation de base de vos animaux, il permet de réguler le transit digestif de vos herbivores. Une bonne conservation est donc nécessaire pour leur apport nutritif ! 

 

Comment réussir sa récolte du foin ? 

 

Il faut rentrer son foin seulement si celui-ci est bien sec, c’est à dire s'il est composé de 85% de matière sèche. Il est conseillé de laisser les bottes de foin quelques jours aux champs afin qu’elles puissent complètement sécher. Attention à ne pas laisser les bottes plus de 10 jours à l’extérieur après le pressage car il peut y avoir un risque de moisissure à cause dun trop long contact du sol. 

Le séchage se divise en trois parties. La première est la phase de séchage rapide après la fauche. Il est conseillé de faucher le fourrage dès la disparition de la rosée pour pouvoir profiter d’une exposition maximale des rayons du soleil dès le premier jour. Il est important de répartir le fourrage sur une large surface pour pouvoir le sécher rapidement.  

 

La deuxième phase est la perte d’eau des tiges, qui elle, est plus lente. En effet, les stomates des feuilles sont encore fermés c’est pour cela que l’eau mettra plus de temps à s’évaporer des feuilles. Il est vivement conseillé de plier et de frotter les tiges pour faciliter l’évacuation de l’eau.  

 

Lors de la troisième phase, il est important de bien aérer les andains (rangée régulière d’herbe fauchée). Il faut avoir respecté une hauteur de fauche de 6 à 7cm pour pouvoir regrouper le fourrage pour l’aérer et l’isoler du sol.   

 

Quelles sont les méthodes à suivre pour une bonne conservation du foin ? 

Les raisons principales d’une perte nutritive du foin sont liées à l’activité des moisissures et des bactéries. En produisant de la chaleur, ces micro-organismes provoquent des réactions chimiques qui sont la raison d’une perte de nutriments dans vos bottes de foin. Pour éviter ce genre de réactions, il est donc nécessaire de conserver le foin dans de bonnes conditions.  

  1. Les bottes de foin ne doivent pas toucher le sol 

L’humidité du sol peut facilement remonter dans la botte et activer les micro-organismes responsables de la perte de nutriment du foin. Il faut penser à prioriser un sol stabilisé ou des palettes pour vos bottes.  Elles doivent pouvoir se trouver dans une pièce très aérée pour éviter tout échauffement. 

  1. Isoler le foin des intempéries 

La pluie est un facteur qui peut réellement détériorer la qualité de votre foin si celui-ci n’est pas protégé. En effet, elle favorise l’apparition des micro-organismes et peut favoriser la perte de nutriment par lessivage. 

En ce qui concerne les bottes rondes, il faut penser à prioriser la protection de la partie plate, car c’est ici que l’eau pénètre plus facilement. Les bottes rectangulaires quant à elles, sont plus sensibles à l’infiltration de l’eau. Les bottes exposées aux intempéries peuvent montrer un aspect de pourriture du foin ainsi qu’un vieillissement accéléré. Ce foin sera alors refusé par vos animaux car il présente un apport nutritif très bas.  

À noter : La qualité du foin est souvent meilleure au milieu qu’aux extrémités. 

Attention : Le stockage sous bâche est vivement déconseillé. Il génère une forte condensation qui peut se transformer en champignonnière. Ce foin pourra par la suite provoquer des pathologies respiratoires chez vos animaux et sur vous-même.  

 

Combien de temps faut-il garder son foin ? 

 

Le foin est l’aliment qui peut se conserver le plus longtemps s’il respecte les bonnes conditions de stockage citées plus haut ! Idéalement, le foin doit être consommé dans les trois ans après sa fauche. Néanmoins, plus le temps passe, plus la valeur nutritive diminue. Tant que le foin ne présente pas de signe de moisissure ou n’est pas trop poussiéreux, alors celui-ci peut être consommé. 

 

Quelles sont les raisons de l’échauffement du foin ? 

 

Un temps qui change rapidement, de plus en plus de balles de foin en peu de temps... Et les risques d'échauffement augmentent, jusqu'à provoquer un incendie ! Un incendie est dévastateur. Il faudra au moins 2 ans pour tout reconstruire et retrouver une activité professionnelle stable.  

Une température comprisentre 40 et 45°C est normale. C’est lorsque la teneur en matière sèche est inférieure à 80% que le risque d’échauffement est important. Il faut penser à contrôler la température régulièrement en vous munissant d’une sonde thermométrique par exemple.  

Coffia propose désormais des sondes connectées pour fourrage HAYTECH, la solution idéale pour protéger votre foin 24h/24 sans effort ! 

Le système de surveillance du fourrage contient des sondes connectées de température HAYTECH. D’une longueur de 40 cm, robustes et bien visibles. Elles ont été conçues pour les balles carrées et les balles rondes. Le Pack HAYTECH contient 10 sondes, mais peut être étendu jusqu’à 200 sondes. 

 

Si internet est disponible à moins de 200 mètres, le système de surveillance du fourrage  HAYTECH ETHERNET se connectera directement à votre réseau. 

 

Dans le cas où Internet ne serait pas disponible, il faudra se diriger vers le système HAYTECH GPRS  qui est équipé d’une carte SIM Data intégré(données réseau mobile inclues pour un an). 

 

Si vous êtes intéressés par ce genre de dispositif, n’hésitez pas à contacter notre service SAV qui saura vous conseiller ! 

 

Comment suivre la température sans équipement adapté ? 

 

Evidemment, pour suivre la température, nous vous conseillons d’opter pour une solution connectée comme HAYTECH ou la sonde pour fourrage.

Néanmoinssi vous n’avez pas de matériel sous la main, voici deux solutions ancestrales qui peuvent aussi fonctionner ! 

Pour vérifier la température de votre fourrage avant le stockage, introduisez simplement votre main entre les couches de foin. Vous ressentirez une sensation de chaleur forte si la température est supérieurà 60°C.  

Une fois que le foin est bien stocké, plongez une tige en acier ou de cuivre au centre de la balle. Si après une heure la tige est trop chaude pour être tenue dans vos mains, alors le foin aura atteint les 80°C et le risque d’incendie est élevé. Vous devez obligatoirement prendre les mesures nécessaires pour enlever les bottes à risque et les faire refroidir ailleurs. 

 

Vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à vous rendre dans notre onglet spécialisé dans "Agriculture connectée" pour y découvrir tous nos produits. Vous avez encore des interrogations sur quel type de produit choisir ?  Vous pouvez nous écrire à l’adresse suivante : ventes@coffia.comou nous appeler directement au 03 69 50 84 27.  

 

 Écrit par Lisa, le 29 juin 2021

Nos recommandations produits
Ces articles peuvent vous intéresser